Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES VINS ONT DU TALENT

LES (TRES) SAVOUREUSES CUVEES DU CHAMPAGNE ERIC TAILLET

7 Juillet 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Eric TAILLET Eric TAILLET

Eric TAILLET 



37, rue Valentine Regnier
51700 Baslieux-sous-Châtillon
Téléphone :09 67 06 11 42 et 06 88 63 47 31 
Télécopie : 03 26 58 15 91 
Email : contact@champagne-eric-taillet.fr 
Site : www.champagne-eric-taillet.fr 

 
La culture de la vigne a toujours été présente dans la famille Taillet, cependant l’élaboration du Champagne commença un peu plus tard. Les vignes étaient entretenues pour produire de beaux raisins, sains et de qualité. Il faudra attendre Daniel Taillet pour que les premières bouteilles soient commercialisées. Nous sommes en 1961 et la Maison Taillet voit le jour. L’histoire est lancé, c’est en 1995 qu’Éric Taillet prend la succession de son père, en continuant à cultiver ses vignes avec respect, à les entretenir afin d’obtenir des vendanges d’exception. Aujourd’hui, il a la chance de partager cette passion avec ses deux enfants. Le vignoble s’étale sur 5,70 ha sur 6 communes autour de Baslieux-sous-Chatillon. Une belle situation au cœur de la Vallée de la Marne où le Pinot Meunier règne en maître.
“Le Grand Marais, nous explique Éric Taillet, est un parcellaire en complantation, c’est une nouveauté. C’est une vigne emblématique qui appartient à la famille depuis 1900. Ce marais est passé en verger puis en vignoble. Sont plantés 90% de Meunier et 10 % de Chardonnay, on a donc un parcellaire avec deux cépages. Ce sont les vins des années 2012 et 2013. En bouche, grâce au sol riche et marneux, on a beaucoup de matière, très grande finesse, longueur en bouche. Une belle minéralité, de la salinité, des parfums très développés, beaucoup de complexité. Cela démontre ma volonté de faire des Champagnes “haut de gamme”. 
Vient de sortir notre Bois de Binson, c’est aussi du parcellaire 100% Meunier. Vigne de 1956 sur pieds d’origine, vins des années 2012 et 2013, un Champagne avec beaucoup de complexité, une longueur interminable, beaucoup de richesse grâce aux Meuniers très aboutis, ces vieilles vignes apportent de la minéralité maîtrisée, de la salinité très fondue, c’est la complexité et la longueur en bouche qui sont impressionnantes.”



Vous allez donc exciter vos papilles avec ce Champagne Bois de Binson Extra brut. Cette cuvée est vinifiée en barriques, parcellaire, 100% Meunier. Robeor pâle, brillante, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, savoureux et délicat. En bouche, ce Champagne est intense, fruité (pomme), de bel équilibre, très harmonieux, magnifique longueur en finale. 
Beau Champagne Extra brut cuvée Prémisse, 90% Meunier et 10% Chardonnay, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense. Le Rosé Tradition est très séducteur, de belle teinte, au nez de petits fruits mûrs, souple et riche, ferme et distingué à la fois, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise, à prévoir, par exemple, sur des moules aux amandes ou un pavé de saumon aux épices. La cuvée Bansionensi, 100% Meunier, vieillissement 36 mois, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, est un vin vif, d’une finale fraîche et persistante. Quant à cet autre Extra brut cuvée Décennie, il est très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de citronnelle et de musc, d’une belle vivacité. Un élevage tout à fait particulier, poursuit Éric Taillet, sans filtration, sans passage au froid, le Meunier est élevé en barriques 50% de bois neuf et le Chardonnay en cuve. Nous ne le commercialisons pas avant 10 ans de vieillissement en bouteilles dans nos caves, ce qui explique le nom. On retrouve des arômes de truffe blanche, de coing. Ce qui caractérise le 2004, c’est sa belle fraîcheur, c’est un Champagne assez tendu, un vin sans malo, sans filtration, pas de passage au froid avec bâtonnages des lies pour apporter de la matière. Cela fait déjà quelques années qu’il est en vieillissement mais est toujours aussi frais à la dégustation, je conserve toutes mes grandes cuvées sur pointes.”

Partager cet article

Repost 0