Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
LES VINS ONT DU TALENT

LECUSSE, LE GAILLAC DE REFERENCE

13 Octobre 2015

LECUSSE, LE GAILLAC DE REFERENCE

Château LECUSSE

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les plus anciens documents historiques concernant Lecusse datent de 1640. A cette époque, plusieurs familles y habitaient dans trois ou quatre maisons. Laferme fut habitée jusqu'aux années trente. Son pigeonnier était un signe de prospérité. Un four à pain était utilisé en commun par les familles, de même pour les deux lavoirs. Quelques parties du four existent encore aujourd'hui. Le Domaine retrouva un nouveau souffle avec l’arrivée de M. Pierre Ange Mattei, qui l’acheta en 1963. Rapatrié d’Algérie, il apporta des idées nouvelles et bouleversa les techniques de vinification. Les cépages rouges furent implantés, en commençant par la Syrah et le Duras. Après l’agrandissement du Domaine, il planta le Gamay, le Merlot, le Fer Servadou et le Cabernet. Lecusse devînt alors un "vrai" vignoble, spécialisé en Vins rouges.
En 1994, la famille Olesen reprend le flambeau. Le couple, propriétaire de Poulsen Roser A/S à Fredensborg, au Danemark, a une renommée mondiale d'obtenteurs de rosiers. Mogens N. Olesen, ingénieur, a une formation solide dans la viticulture et la production de vin. En plus de son autre formation, il a eu un intérêt pour le vin depuis ces dernières années. Pernille et Mogens N. Olesen sont presque nés en France. Le couple a passé beaucoup de temps à parcourir le pays, étudiant la langue et les aspects professionnels d'obtention du rosier et de la viticulture.
Depuis 1994, le chai et le vignoble ont été modernisés. La cave a été entièrement rénovée et agrandie afin de créer les conditions idéales pour la vinification et pour le stockage des Vins. Les vignobles ont été restructurés, tout en élaguant les vignes existantes et en réalisant de nouvelles plantations. Le domaine s’étale sur 50 ha.
“Millésime 2013 : peu de rendement, nous dit Gian Diliddo, œnologue, les raisins n'ont pas mûri correctement à cause du temps humide, d'où des Vins légers en couleur et en degrés mais agréables à boire.
En 2014, en juillet et en août, la pluie a freiné l'évolution des raisins, donc retard et pourriture acide dans le vignoble due à des moucherons. Mais, après un bon tri, le vin a été réussi, et c'est une bonne récolte au final. Nous proposons en 2015 les millésimes 2012 et 2013.”
Vous apprécierez donc ce Gaillac Vieilli en Fûts de Chêne 2012, Médaille de Bronze à Paris 2012, coloré, bien charnu, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, fondu, intense, à la fois riche et fin. Le Gaillac rouge cuvée Prestige Fer Servadou 2012, un vin corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, opulent. Excellent Gaillac blanccuvée Spéciale 2011, aux arômes discrètement minéraux, un vin frais et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance, très agréable. Le Gaillac rouge cuvée Prestige Syrah 2012, coloré et parfumé (pruneau, violette), mêle rondeur et structure au palais,séveux, de bonne charpente.
Beau Gaillac Grappes d’Or 2010, dense, avec des senteurs de noix, de lis et de coing, un vin qui allie fraîcheur et souplesse. Le 2009, avec des notes de noisette et de pêche, associant rondeur et structure, est un vin tout en finesse, d’une longue finale. Le Gaillac blancdoux Vieilli en Fût est floral et persistant, ample et gras, au nez dominé par les fleurs blanches et les petits fruits très mûrs.
Goûtez encore le Gaillac rouge cuvée Spéciale, avec ce nez intense de fruits rouges frais, bien équilibré, est un vin dominé par la souplesse, à prévoir sur des palombes confites au fumet, et la Méthode Traditionnelle Extra brut, de robe Or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia.

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article