Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
LES VINS ONT DU TALENT

Articles récents

LES (TRES) SAVOUREUSES CUVEES DU CHAMPAGNE ERIC TAILLET

7 Juillet 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Eric TAILLET Eric TAILLET

Eric TAILLET 



37, rue Valentine Regnier
51700 Baslieux-sous-Châtillon
Téléphone :09 67 06 11 42 et 06 88 63 47 31 
Télécopie : 03 26 58 15 91 
Email : contact@champagne-eric-taillet.fr 
Site : www.champagne-eric-taillet.fr 

 
La culture de la vigne a toujours été présente dans la famille Taillet, cependant l’élaboration du Champagne commença un peu plus tard. Les vignes étaient entretenues pour produire de beaux raisins, sains et de qualité. Il faudra attendre Daniel Taillet pour que les premières bouteilles soient commercialisées. Nous sommes en 1961 et la Maison Taillet voit le jour. L’histoire est lancé, c’est en 1995 qu’Éric Taillet prend la succession de son père, en continuant à cultiver ses vignes avec respect, à les entretenir afin d’obtenir des vendanges d’exception. Aujourd’hui, il a la chance de partager cette passion avec ses deux enfants. Le vignoble s’étale sur 5,70 ha sur 6 communes autour de Baslieux-sous-Chatillon. Une belle situation au cœur de la Vallée de la Marne où le Pinot Meunier règne en maître.
“Le Grand Marais, nous explique Éric Taillet, est un parcellaire en complantation, c’est une nouveauté. C’est une vigne emblématique qui appartient à la famille depuis 1900. Ce marais est passé en verger puis en vignoble. Sont plantés 90% de Meunier et 10 % de Chardonnay, on a donc un parcellaire avec deux cépages. Ce sont les vins des années 2012 et 2013. En bouche, grâce au sol riche et marneux, on a beaucoup de matière, très grande finesse, longueur en bouche. Une belle minéralité, de la salinité, des parfums très développés, beaucoup de complexité. Cela démontre ma volonté de faire des Champagnes “haut de gamme”. 
Vient de sortir notre Bois de Binson, c’est aussi du parcellaire 100% Meunier. Vigne de 1956 sur pieds d’origine, vins des années 2012 et 2013, un Champagne avec beaucoup de complexité, une longueur interminable, beaucoup de richesse grâce aux Meuniers très aboutis, ces vieilles vignes apportent de la minéralité maîtrisée, de la salinité très fondue, c’est la complexité et la longueur en bouche qui sont impressionnantes.”



Vous allez donc exciter vos papilles avec ce Champagne Bois de Binson Extra brut. Cette cuvée est vinifiée en barriques, parcellaire, 100% Meunier. Robeor pâle, brillante, jolie bulle, nez fin, pomme confite, un vin de belle intensité, savoureux et délicat. En bouche, ce Champagne est intense, fruité (pomme), de bel équilibre, très harmonieux, magnifique longueur en finale. 
Beau Champagne Extra brut cuvée Prémisse, 90% Meunier et 10% Chardonnay, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bouche élégante, alliant charpente et rondeur, dense. Le Rosé Tradition est très séducteur, de belle teinte, au nez de petits fruits mûrs, souple et riche, ferme et distingué à la fois, avec cette bouche dense où l’on retrouve la framboise, à prévoir, par exemple, sur des moules aux amandes ou un pavé de saumon aux épices. La cuvée Bansionensi, 100% Meunier, vieillissement 36 mois, au nez de narcisse et de coing, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, est un vin vif, d’une finale fraîche et persistante. Quant à cet autre Extra brut cuvée Décennie, il est très parfumé, alliant finesse et charpente, d’une bonne souplesse et d’un bouquet très aromatique aux nuances de citronnelle et de musc, d’une belle vivacité. Un élevage tout à fait particulier, poursuit Éric Taillet, sans filtration, sans passage au froid, le Meunier est élevé en barriques 50% de bois neuf et le Chardonnay en cuve. Nous ne le commercialisons pas avant 10 ans de vieillissement en bouteilles dans nos caves, ce qui explique le nom. On retrouve des arômes de truffe blanche, de coing. Ce qui caractérise le 2004, c’est sa belle fraîcheur, c’est un Champagne assez tendu, un vin sans malo, sans filtration, pas de passage au froid avec bâtonnages des lies pour apporter de la matière. Cela fait déjà quelques années qu’il est en vieillissement mais est toujours aussi frais à la dégustation, je conserve toutes mes grandes cuvées sur pointes.”
Lire la suite

LE CLASSEMENT DES MEILLEURS BORDEAUX ET BORDEAUX SUPERIEURS

14 Juin 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

sgqdfxs



 

CLASSEMENT BORDEAUX SUPERIEUR
 
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...
 
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
GALAND
JAYLE (Bx)
BELLEVUE-FAVEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
GRAND FRANÇAIS
PANCHILLE
PASCAUD
FILLON
LAGRANGE LES TOURS
THURON
 
PIERRAIL
VILATTE (BX)
BÉCHEREAU
 
La BÉDOUCE
PAILLETTE
LAMOTHE VINCENT
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
FONTBONNE (BX)
LA MARECHALE
LAUBERTRIE (BX)
LAVISON
SAINTE-BARBE
BELLE GARDE
BOUTILLON
BERNADON (BX)
CORNEMPS
MASSON/GASSIES-GAUTEY (BX)
ENTRE-DEUX-MONDES
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
LAJARRE
PENIN
SIRON
LAUDUC
MALEDAN (BX)
 
BALLAN-LARQUETTE/CHAIGNE (BX)
CHAMP DU MOULIN
MAUBATS
CROIX DE QUEYNAC
 
LE SEPE
BASTIAN
FONT-VIDAL (BX)



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
PIOTE
VRAI CAILLOU*
ARRAS
LISENNES*
 
CASTENET
LUGAGNAC
REIGNAC
CAZENOVE
BRANDILLE*
CANTEMERLE*
(HAUT-BRANA*)
PEYFAURES
VIEILLE TOUR
 
BURLIGA
PARENCHÈRE
LA GALANTE
L'HERMITAGE
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
FARIZEAU*
HAUT-MONGEAT*
ELIXIR de GRAVAILLAC
COLLINES*
TUILERIE du PUY
 
BUISSON
LES MARÉCHAUX (BX)
 
MAISON NOBLE
FRANQUINOTTE (BX)



TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
LARTIGUE CEDRES (BX)
(LAVILLE)
(CANET (BX))
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
LA FLEUR HAUT GAUSSENS*
(PRIEURÉ MARQUET*)
BRANDE-BERGÈRE*
 


Lire la suite

Domaine Émile CHEYSSON, UN CHIROUBLES INCONTOURNABLE

11 Avril 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Domaine Émile CHEYSSONCHIROUBLES Domaine Émile CHEYSSON

Domaine Émile CHEYSSON 

(CHIROUBLES)
Régisseur : Jean-Pierre Large
Clos Les Farges
69115 Chiroubles
Téléphone :04 74 04 22 02 
Télécopie : 04 74 69 14 16 
Email : domainecheysson@orange.fr 
Site : www.domainecheysson.com 

 
Homme d’État, sociologue et chef d’entreprise, Émile Cheysson fonda le domaine en 1870. Le domaine se partageait entre la vigne et la polyculture. Aujourd’hui, la vocation du domaine est exclusivement viticole. Le domaine produit du Chiroubles sur 26 ha de vignes en coteaux.
Beau Chiroubles cuvée La Précieuse 2013, une cuvée issue d’une parcelle d’un hectare située au lieu-dit les Roches sur sol de granit et de porphyre, élevée 12 mois en fût non neufs afin de respecter le fruit du Chiroubles, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue. 
Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2015, puissant, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges intenses, est d’une bien jolie finale. Le Beaujolais blanc l’Exception 2015, parfumé, riche et rond, est très fin, au nez subtil et persistant (fruits frais, amande), tout en finale.
Lire la suite

LE SAVOUREUX BROUILLY DU Domaine CRÊT des GARANCHES

11 Avril 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Domaine CRÊT des GARANCHESBROUILLY Domaine CRÊT des GARANCHES

Domaine CRÊT des GARANCHES 

(BROUILLY)
Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46 et 06 80 00 69 18 
Télécopie : 04 74 03 51 65 
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches 
Site : www.cretdesgaranches.fr 

 
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin produit des Brouilly et Côte de Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha, Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752.
“Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main pour les Côtes de Brouilly; les Brouilly, eux, le sont à la machine et à la main. 
“Que dire du Millésime 2016, si ce n'est qu'il est splendide, s’enthousiasme Sylvie Dufraitre, il est frais, friand, fruité, a une magnifique couleur rubis, est bien équilibré avec de forts degrés dépassant les 13°. Ventes en 2017 : les Brouilly et les Côtes de Brouilly 2015, le Brouilly 2013 Cuvée Spéciale, et, à partir de Juin, les 2016. Une Cuvée spéciale de Brouilly 2015, vieilli en fût 2 ans, très puissante, apparaitra en fin d'année 2017.”
Remarquable Brouilly 2015, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand, chaleureux. Le Brouilly Cuvée Spéciale 2013 est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, persistant et d’excellente évolution, idéal sur un petit salé aux lentilles ou une poule au pot. 
Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution.
Lire la suite

FABAS, LE MINERVOIS AU SOMMET

28 Mars 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Château FABASMINERVOIS Château FABAS

Château FABAS 

(MINERVOIS)
Roland, Yann et Loïc Augustin

11800 Laure-Minervois
Téléphone :04 68 78 17 82 
Télécopie : 04 68 78 22 61 
Email : chateaufabas@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaufabas 

 
À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Au nord-est de Carcassonne, dans la zone centrale du Minervois, terroir dit “les Balcons de l’Aude”, cette ferme fortifiée moyenâgeuse est un domaine d’un seul tenant de 158 ha avec quelque 68 ha de vignes dont 45 plantés en Minervois. C'est sur ce domaine aux multiples senteurs méditerranéennes que Roland Augustin et ses deux fils, Yann et Loïc, élèvent avec un soin méticuleux des Vins intenses, complexes et expressifs. 
Pour mieux comprendre la spécificité de chaque cuvée du Château Fabas, il faut en connaître les origines, les cépages et le type d’élevage. 
Le Domaine s’appuie sur un décor de buttes exposées au plein midi, témoin de l’ancien relief aux très fortes pentes où aucune culture n’est possible, seuls les pins d’Alep et la végétation méditerranéenne s’agrippent sur les sols rouges des collines. Les vignes s’étalent sur deux niveaux sur un relief inversé, les terrasses hautes avec les sols les plus anciens et les terrasses basses avec les sols les plus jeunes. Les sols sont argilo-calcaires, dans les hauts, le silex affleure sur les terrasses, et le grès sur les pentes. 
“En 1996, nous raconte Roland Augustin, nous avons revendu nos 3 ha 80 de Champagne et cherché une propriété pour avoir plus d’indépendance et nous développer. Nous cherchions une région agréable et au potentiel qualitatif. Nous avons visité environ 80 propriétés dans le sud de la France... cela nous a pris plus de deux ans avant de trouver Château Fabas. L’exploitation compte 158 ha et nous avons remanié le vignoble pour atteindre 63 ha dont 45 en AOC et 18 ha en Vins de cépage. Nous avons beaucoup planté les cépages régionaux et replanté du Cabernet franc, du Sémillon et du Petit Verdot, des cépages que l’on voit plus du côté de Bordeaux, un nouveau challenge. Avec mes deux fils, nous sommes une structure familiale, et cela nous permet de travailler avec beaucoup de souplesse et de réactivité. Nous ne recherchons pas l’effet millésime, je suis d’origine champenoise et les champenois travaillent comme cela. 
J’ai créé un goût Fabas et tient à le conserver pour donner une régularité qualitative à mes Vins. Nous vendons 50% France et 50% export. Nous avons un accueil très chaleureux ici, avec un caveau de vente, sommes ouverts toute l’année, c’est un avantage réel pour les clients d’être reçus par la famille. Nous avons à cœur de maintenir de très bons rapports qualité-prix, face à des prix exorbitants en Languedoc, je pense qu’il faut garder notre spécificité : “sans authenticité, point d’émotion”. Nous avons fait de gros investissements au niveau de la cave, et replanté. Nous avons acheté un groupe de froid beaucoup plus puissant, une table de tri automatique pour éviter au maximum les goûts herbacés et pouvoir effectuer des macérations plus longues pour extraire le plus possible et, enfin l’achat d’un pressoir pneumatique.”
“De toutes manières, nous dit Loïc Augustin, nous n’aimons pas les Vins trop corsés ou riches en alcool. Les consommateurs, eux aussi, recherchent plus de finesse, de légèreté, un vin pas trop puissant, plutôt aromatique.”
Superbe Minervois cuvée Seigneur 2014, tout en nuances aromatiques, avec ces notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits rouges surmûris, un vin ferme et riche, tout en bouche, parfait sur une terrine de sanglier. Le vin est né de la complexité des cépages implantés, depuis plus de 30 ans, exposés sud, avec seulement 25 hl/ha de rendement. La Syrah, 60%, dominante dans cette cuvée, donne sur ce terroir des raisins très parfumés. Le Grenache, 40% a un enracinement très profond qui lui assure bonne régularité et maturité. 
Le Minervois Le Moural 2014, aux tanins enrobés, de robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), sera idéal avec un cuissot de lapin au romarin ou un jarret de veau aux cèpes séchés, par exemple. Particulièrement suave, le Minervois Serbolles blanc 2014 (Vermentino et Grenache blanc), à dominante de poire, de fleurs blanches et d’amande, d’une belle persistance, dense au nez comme en bouche, mêle élégance et structure, et se savoure avec un sauté de veau aux légumes ou une omelette à la fondue d'aubergines et de tomates.
Lire la suite

Château HOURTIN-DUCASSE, UN HAUT-MÉDOC DE REFERENCE

11 Janvier 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Château HOURTIN-DUCASSEHAUT-MÉDOC Château HOURTIN-DUCASSE

Château HOURTIN-DUCASSE 

(HAUT-MÉDOC)
Michel et Marie-Noëlle Marengo
Scea des Vignobles Marengo - BP 89
33250 Pauillac
Téléphone :05 56 59 56 92 et 06 73 37 43 43 
Télécopie : 05 56 59 52 77 
Email : contact@hourtin-ducasse.com 
Site : www.hourtin-ducasse.com 

 
Le Château produit un Haut-Médoc admis depuis 1932 au classement des crus bourgeois. La propriété comprend 24 ha de vignes âgées en moyenne de 15 à 20 ans, exploitées en agriculture de conservation. 
“Depuis 10 ans, précise-t-on, nous utilisons des méthodes et des produits naturels pour traiter nos plants, travailler nos sols, favoriser la diversité entre les rangs… et permettre aux vignes de se renforcer pour ainsi s’exprimer pleinement. En plus de notre détermination à préserver les richesses de notre terroir et de notre volonté de respecter notre environnement, nous sommes convaincus d’améliorer de cette façon la qualité de nos vins. Notre credo : produire un vin qui allie modernité et classicisme, élégance et finesse tout en révélant les spécificités de chaque millésime pour que chaque vendange exprime le meilleur du fruit.”
Ce Haut-Médoc 2013 est ample, réussi, particulièrement charmeur, rond, franc, gourmand, et sent bon la violettte et la mûre, un vin tout en nuances, très agréabe. Excellent 2011, de bouche puissante et dense, aux nuances de framboise, d'humus et de réglisse, d'une structure soutenue et bien charnue, d'une finale savoureuse, à prévoir sur une selle d'agneau aux petits légumes glacés. Beau 2010, dense, aux nuances de fumé et de fraise des bois mûre, intense, de teinte foncée, au nez légèrement épicé (poivre rose), aux tanins bien présents, d’excellente garde comme ce 2009, classique, avec beaucoup de fruit, une belle matière, un vin charnu, parfumé, tout en bouche, savoureux, d’excellente garde. Le 2008 mêle puissance et distinction, très classique, aux puissants arômes de fruits rouges marqués par une finale de fraise et cerise, de bouche suave, soulignée par des tanins vifs mais étoffés. Le 2007 médaille de Bronze au concours Féminalise de Beaune, tout en charme, d’une belle ampleur, sent les fraises des bois et l’humus, un joli vin, charpenté et souple à la fois. 
Le 2006 est plus riche, séveux au palais, aux parfums subtils (cassis, humus), puissant mais distingué, avec une finale très harmonieuse, et s’associe parfaitement avec des cailles rôties ou un filet de bœuf à la truffe et fleur de sel.
Lire la suite

Château de ROQUEBRUNE, un Lalande-de-Pomerol au sommet

11 Janvier 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Château de ROQUEBRUNE

 Passe au sommet de son appellation dans le Classement 2017. Une propriété familiale depuis plus de 5 générations. L’encépagement se compose de 65% de Merlot, 15% de Cabernet-Sauvignon et de 20% de Cabernet franc, vendanges manuelles. Le travail régulier de la terre, dans le respect de l'environnement, est privilégié, excluant tout désherbant chimique et tout traitement chimique systémique. C'est l'observation permanente du vignoble qui détermine les interventions. La faune présente dans le vignoble atteste de l'équilibre naturel obtenu. Sur le terrain, donc, pas de désherbant chimique, l'herbe ne pousse pas parce que son vigneron travaille la terre. Il la retourne plusieurs fois par an, avec des charrues appropriées.
“D'une étendue de 11,2 ha, précise Florent Guinjard, le vignoble est regroupé autour du chai. Il est situé sur le plateau sablo-limoneux et caillouteux se trouvant au nord-est de Libourne. Nous travaillons aujourd'hui 10.5 ha, avons augmenté la capacité de notre cuverie pour pouvoir vinifier tous les raisins que nous produisons. En 2009, nous nous sommes équipés d'une thermo-régulation pour mieux maitriser la température de nos fermentations. En 2010, pour améliorer notre qualité et être respectueux de notre récolte, nous avons acheté un nouveau pressoir. En 2012, dans une démarche écologique, nous nous équipions d'une aire de lavage, et de cuves de stockage des effluents. La même année nous remettions en état 1 ha de vignes, en l'arrachant et la replantant. D'ici un ou deux ans nous agrandirons notre chai pour pouvoir stocker toute notre production en bouteilles. En 2014, nous avons remis en état 1 ha de vignes, que nous replantons avec notre propre Merlot sélectionné.Ce millésime 2014 nous a apporté qualité et quantité : 45 hl à l'hectare, nous avons fini les premiers soutirages et ce millésime  donnera toute satisfaction, dans la lignée des 2012, que nous avions particulièrement réussis.”
Tout en bouche, bien typé, son Lalande-de-Pomerol cuvée Reine 2014, développe des arômes de fruits macérés et d’épices, de belle teinte grenat, est dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins à la fois riches et soyeux, d’excellente évolution. Beau 2012, de belle robe rubis soutenu, un vin très harmonieux, au nez de framboise et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche. Le 2011, ample et riche au nez comme en bouche, est d’un bel équilibre, gras, aux tanins fondus, où se marient la griotte et l’humus, un très joli vin, dense, parfait sur un filet d’agneau. Superbe 2010, aux notes de fruits rouges mûrs (cassis) et d'épices douces (cannelle), bien charnu, d'une grande intensité, aux tanins savoureux et puissants à la fois, d'excellente évolution. Dans la lignée, le 2009, typé, de couleur soutenue, équilibré, parfumé, aux tanins fermes, au nez complexe de cassis et d’épices, associe rondeur et structure.

Florent Guinjard

Lire la suite

Château PETIT MANGOT prend du galon dans le Classement 2017

11 Janvier 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Château PETIT MANGOT

 Une propriété (depuis 4 générations) de 12 ha de vignes sur coteaux argilo-calcaires (70 % Merlot, 30 % Cabernet franc). 
Savoureux Saint-Émilion GC 2011, aux tanins mûrs mais bien présents, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche avec des nuances de fraise des bois et de truffe, très équilibré. Le 2010 est puissant en bouche, corsé, charpenté, avec des arômes intenses (cassis, sous-bois, cuir) et persistants. Savoureux 2009, épicé en bouche, mêlant finesse et charpente, un vin corsé, de très belle structure, d’une belle finale. Le 2008, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs bien mûrs, est tout en finesse tannique, ample et de bonne structure, de garde. 
Il y a également cet autre Saint-Émilion GC Miss Petit Mangot 2011, d’un beau rouge grenat, corsé, au nez marqué par la prune, riche et rond à la fois, avec ces notes de cerise mûre en finale, de bouche fondue. Le 2010 est de belle couleur grenat, intense, corsé, velouté, très parfumé, tout en bouche comme le 2009, aux notes de cassis mûr et d’épices, un vin corsé et harmonieux. 

Vignobles Décamps

Lire la suite

L'EXEMPLAIRE MADIRAN Cru du PARADIS de Jacques Maumus

6 Janvier 2017 , Rédigé par Dussert-Gerber

Cru du PARADIS

Cru du PARADIS 

(MADIRAN)
Jacques Maumus

65700 Saint-Lanne
Téléphone :05 62 31 98 23 
Télécopie : 05 62 31 93 23 
Email : cru.du.paradis@wanadoo.fr 
Site : www.madiran-cruduparadis.fr 

 
Domaine fondé en 1918 par Albert Pemilhe, grand-père de Jacques Maumus. C’est l’un des plus anciens vignobles de Madiran et, depuis trois générations, ce sont des gênes d’amour et de passion qui se transmettent ici. Le vignoble de 27 ha s'étale sur les communes de Saint-Lanne et Madiran, sur des sols argilo-calcaires et gravettes avec une exposition sud- sud-ouest pour la majeure partie des parcelles.
Voilà un grand Madiran 2011, concentré en matière, aux tanins puissants et mûrs à la fois, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, légèrement épicé en finale, tout en bouche, qui associe charpente et distinction, parfait sur un curry d'agneau ou des magrets de canard à l’échalote. Le 2010, charnu, complexe et subtil à la fois, aux tanins puissants, au nez où dominent le cassis bien mûr et des nuances de fumé. 
Superbe Madiran Réserve Royale 2006 (mis en bouteilles après un élevage de 3 ans, provenant de vieilles vignes à dominante de Tannat, macé- ration longue), coloré et charpenté, de bouche puissante, avec des tanins très équilibrés, gras et persistant, un vin intense qui associe puissance et distinction, où dominent les fruits cuits et le poivre. 
Beau Pacherenc-du-Vic-Bilh moelleux Réserve Royale 2012, 100% Petit Manseng, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite).
Lire la suite
1 2 3 4 5 > >>